Le laboureur/Avoine/La danse des foins

LE LABOUREUR

William Chapman est né à Saint-François (Beauceville), il fut journaliste, libraire, puis traducteur au Sénat à Ottawa. C'est un poète mineur qui, en plus de la veine du terroir, a exploité les thèmes patriotiques.

 

 

Derrière deux grands boeufs ou deux lourds percherons,
L'homme marche courbé dans le pré solitaire,
Ses poignets musculeux rivés aux mancherons
De la charrue ouvrant le ventre de la terre.

Au pied d'un coteau vert noyé dans les rayons,
Les yeux toujours fixés sur la glèbe si chère,
Grisé du lourd parfum qu'exhale la jachère,
Avec calme et lenteur il trace ses sillons.

Et, rêveur, quelquefois il ébauche un sourire :
Son oreille déjà croit entendre bruire
Une mer d'épis d'or sous un soleil de feu;

Il s'imagine voir le blé gonfler sa grange;
Il songe que ses pas sont comptés par un ange,
Et que le laboureur collabore avec Dieu.

(Les Aspirations, 1904)

Avoine, avoine/Danse des foins

 

Avoine, avoine, que la terre t’amène (bis)

 

Quand le bonhomme va «sumer» son avoine (bis)

I’ a sume comme-ci, i’ a sume comme ça

Marions net et marions là

Avoine, avoine, que la terre t’amène (bis)

 

Quand le bonhomme va sarcler son avoine (bis)

I’ a sarcle comme-ci, i’ a sarcle comme ça

Marions net et marions là

Avoine, avoine, que la terre t’amène (bis)

 

Quand le bonhomme voit pousser son avoine (bis)

A pousse comme-ci, a pousse comme ça

Marions net et marions là

Avoine, avoine, que la terre t’amène (bis)

 

Quand le bonhomme va faucher son avoine (bis)

I’ a fauche comme-ci, i’ a fauche comme ça

Marions net et marions là

Avoine, avoine, que la terre t’amène (bis)

 

Allons mes hommes, allons faucher (bis)

Dépêchez-vous lan lire lire lire

Dépêchez-vous, i’ va mouiller

 

Allons mes filles, allons faner (bis)

Dépêchez-vous lan lire lire lire

Dépêchez-vous, i’ va mouiller

 

Allons mes femmes, allons lier (bis)

Dépêchez-vous lan lire lire lire

Dépêchez-vous, i’ va mouiller

 

Allons mes fils, allons rentrer (bis)

Dépêchez-vous lan lire lire lire

Dépêchez-vous, i’ va mouiller

 

Allons tout l’monde, allons souper (bis)

Dépêchez-vous lan lire lire lire

Dépêchez-vous, i’ va mouiller

 

Avoine, avoine, que la terre t’amène (2 x bis)